Skip to content

The MLB is due to pour a “conflit des ligues majeures”

The proprietors of baseball majeur and the syndicat des joueurs ont tellement of problems lourds à régler, qu’on peut sérieusement se demander comment ils parviendront à signer une nouvelle convention collective avant le début de la prochaine saison, au printemps.

Now that années, the Association des joueurs du baseball majeur (MLBPA) était considérée comme le syndicat le plus efficace aux États-Unis, all industries confondues. Au fil de huit conflits de travail survenus entre 1972 et 1994, les joueurs de la MLB étaient constaient parvenus à faire des gains, ce qui avait fini par instaurer un rapport de force sans précédent dans le sport professionnel nord-américain.

Today, d’ailleurs, the MLB remains the seul grand championnat nord-américain où the proprietors ont été incapable of imposer l’instauration d’salary plafond.

Les joueurs ont toutefois baissé leur garde lorsqu’ils ont négocié leur dernier contrat de travail in 2016. Result: ils ont été les seuls à voir leur rémunération globale reculer. Même si les revenus de la MLB ont atteint des sommets historiques (surpassing them 10 milliards of dollars) during this period, the reality of the march to cessé d’opérer et le salaire moyen des joueurs a baissé de plus de 6% depuis 2017.

For ailleurs, the average salary decreased by 30% after 2015. The average salary is obtained in a list of all salaries versus some of the seasons donnée and an identifier that is exactly at the age of the list. Cette chute de 30% du salaire médian means where you get back from plus en plus de joueurs au bas de l’échelle salarye.

When one of the deux parties fails to reculs importants lors d’une négociation, il lui est extrêmement difficile de regagner le terrain perdu par la suite. À moins de s’engager dans un long et difficile conflict, un tel exercice équivaut à tenter de remettre le dentifrice dans le tube.

Ce sont toujours les lucratifs contrats des supervedettes du baseball qui font les manchettes. Toutefois, la saison passée, le share de moins en moins equitable de la cagnotte faisait en sorte that 35% des joueurs gagnaient moins of 600,000 $ and 62% touchaient moins of 1 million dollars.

As an example, in the National Hockey League (LNH), or their income is 50% higher, the minimum salary is $750,000.

For the MLBPA, une telle masse critique de reliable salaries risk of becoming a real problem. On what is known as printemps 2020, the owners of the NFL are willing to reussi à semer la division parmi les joueurs en améliorant les conditions de travail des plus feasible salaries, which comprise 60% de effectsifs.

Cette manœuvre avait notamment permits aux proprietors of the NFL to prolong the calendar from 16 to 17 matches and faire des gains historiques.


Au fil des ans, les joueurs ont fait des concessions aux proprietaires qui semblaient raisonnables, mais qui se sont avérées nefastes. Between autres :

  • L’instauración d’une taxe de luxe sur les masses salaries de équipes les plus dépensières était censée rehausser la compétitivité des organizations les plus pouvres. Argentina collected even the most riches devant être redistributed to organizations les moins nanties, the MLBPA croyait qu’un más grande d’equipes allaient depenser davantage pour acquérir des talents.

  • Also, in allowing our owners to fix a plafond sur les bonis à la signature offers aux joueurs sélectionnés au repêchage, the MLBPA disait that l’argent still saved by the proprietors allait être dépensé pour mieux payer les joueurs détenant de posts dans les majeures .

In lieu et place, the MLB has become a veritable maison de fous au sein de la quelle les proprietaires que font voluntarily couler leur équipe au classement sont récompensasés. Ils obtiennent les meilleurs espoirs au repêchage, à qui ils peuvent faire signer des contrats à un modest et predictable coût.

The use of advanced statistics on economic finances is also in favor of the fact that the teams depend on moins in moins d’argent for the employer of the autonomous joueurs or for the garder leurs bons vétérans.

Pour une gagnante organization, comme l’ont demontré los Cubs de Chicago et les Astros de Houston, il est plus facile et moins coûteux de coller quelques saisons misérables et de faire le plein de choix au repêchage ou de jeunes espoirs.

Sans compter le fait que lorsque les organizations misent sur de jeunes talents exceptionnels, elles manipulent leur temps de service pour les garder plus longtemps. L’autonomie s’acquiert après 6 seasons of complete service (172 days) dans the MLB.

Or, in renvoyant une future supervedette dans les ligues mineures pour quelques semaines au début de sa carrière, on prolonge facilement à sept seasons son association avec l’équipe.


Au cours de la dernière semaine, the most influential agent of the MLB, Scott Boras, failed to irruption à l’assemblée générale annuelle des directeurs généraux. Et pendant près d’une heure, il a dénoncé le cancer Who are the favorite passe-temps of the Americas and who are in favor of a great name of owners who are more than enough to present a competitive team to leurs partisans.

Pour bien faire valoir son point de vue, M. Boras to donné l’exemple des champions de la Série mondiale, les Braves d’Atlanta. Ces derniers présentaient un fiche inférieure à ,500 avant the date limit des échanges à la fin du mois de juillet.

Toutefois, ils ont été capable of concluding six significant exchanges that ont transformed leur formation. On connaît la suite: les Braves are qualified as justesse pour les series eliminatoires et ils ont été sacrés champions.

The first World Series opposes the Atlanta Braves to the Houston Astros.

Photo : usa today sports / Thomas Shea

Les Braves et leur directeur général montréalais Alex Anthopoulos ont été capable of concluding tous ces échanges parce qu’a great name d’rival organizations ont tout simply decided to taste and laissez-faire from très bons joueurs pour faire le plein de jeunes espoirs.

For the 30 MLB teams, I would say that there are no more than 17 who are réellement de gagner. Il ya quelque chose de fondamentalement mauvais là-dedansto dit M. Boras.

Quelques modifications apportées lors de négociaciones précédentes font en sorte qu’il n’est plus nécessaire de présenter la meilleure équipe possible à all les matches sur le terrain. C’est l’intégrité du baseball que est en jeuat-il argued.

Scott Boras a raison.

Dans le monde du sport professionnel, on vend de l’espoir. Plus the name of partisans who croient aux chances of leur club est elevé, meilleures sont les affaires.

Pourtant, alors that the parité s’avère une religion dans the NFL, the NBA and the NHL, disparité n’a jamais été aussi grande dans the MLB.

In 2019, for the premiere fois de l’histoire, on avait vu quatre formations report 100 matches et plus au cours d’une saison. Et en même temps, aussi pour la première fois, quatre autres formations avaient subi 100 défaites ou plus. The 2021 season is like this, three teams have won 100 wins and more and four formations have lost 100 matches and more.

In compagnie de joueurs des Nationals, he has an attentive regard on the terrain.

Joueur’s agent Scott Boras attends a match between the Nationals and the Cardinals in October dernier.

Photo : AP / Marcio Jose Sanchez

Cette saison, il y avait par ailleurs un écart de 220 millions entre la masse salarye des Dodgers de Los Angeles (l’équipe la plus dépensière, à 282.7 millions) et celle des Indians de Cleveland (l’organization administrant avec le plus petit budget, soit 60.2 million).

Disons donc les choses franchement: même si les revenus sont au rendez-vous, le baseball majeur est une industrie profondément malade. In addition to being retrouver au beau milieu d’une vicieuse guerre économique, ses principaux acteurs s’éloignent dangereusement de l’aspect sportif de leur mission.

Le conflit de travail que secouera bientôt la MLB s’annonce donc long et difficile. Néanmoins, pour toutes ces raisons, it will be absolutely necessary.

Leave a Reply

Your email address will not be published.